LYFtv-ForumParis

Référencer un site internet et partager des infos et communiqués - D.R/ Pour toute utilisation des images, contacter redaction(at)LYFtv.com


Partagez
Aller en bas
PArisenFrance
Admin
Messages : 156
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 54
http://www.parisenfrance.com

Exposition "Charlie Won't Surf!" à Paris 11 (Métro Charonne)

le Sam 5 Oct - 14:34


Dans Apocalypse Now, il y a cette réplique, quintessence même du film, proférée par le colonel de la 1ère cavalerie aéroportée américaine, interprété par Robert Duvall : « Charlie don'€™t surf » (Charlie ne fait pas de surf). C'€™est au moment où l'€™armée américaine lance une attaque aérienne sur un village de bord de mer et que des bombardiers y déversent du napalm. Le moindre bidasse au Vietnam connaissait l'ennemi sous le nom de « Charlie ». En argot militaire, le V.C., c'€™est-à-dire
le Vietcong, était devenu « Victor Charlie ».
Tim Page, photographe
Ces images nous conduisent aux portes de l’Enfer. Celui de la perversion de la matrice originelle par une poignée d’hommes, trop conscients pour être jugés fous, sortes de «dieux» justiciers, et qui ont créé un véritable fléau ! 
Jérôme Toret, scénographe
Il aura fallu qu’en 2012 j’aille voir la guerre en Afghanistan pour que ce travail réalisé en 2005 et 2006 devienne pour moi important à montrer. Déclinaison artistique, travail sur la mémoire, transmission pour nos enfants, je ne sais pas, je ne sais plus et je m’en fous. 40 ans après la fin de la guerre, voilà ce qui reste caché derrière l’essor économique d’un pays détruit qui se reconstruit. De simples traces, vraiment ?
Alph.B.Seny, photographe
Cet inventaire de corps déformés, de nature morte (au sens propre), de « créatures » sans vie, semble en effet tout droit sorti d’un de ces fameux salons-laboratoires du XVIème siècle. De là, l’idée de cette collection de flacons mystérieux. Objets ? Oeuvres d’art ? Cette composition, interprétation totalement libre d’un univers fantasmé pour s’interroger, une nouvelle fois, sur la fonction didactique - ou pas - de l’Art dans nos sociétés contemporaines. 
Jérôme Toret, plasticien
Né à Saigon en 1969, je suis un enfant de la guerre, un métis « Amérasien » - de mère vietnamienne, et de père GI américain. Participer à ce projet, au-delà de ma passion pour la photo et la peinture, c’est exorciser les angoisses de cette identité bâtarde. Et c’est dans la création musicale que je hurle rage et douleur. Mais aussi espoir et(re)construction !
Rémy Gastambide, né Nguyen Bac Ai
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Commandez vos produits culturels dans la librairie LYFtv (livraison par Amazon.fr) :

Vous êtes le

ème
visiteur

Nous écrire

fleche+haut

fleche+haut